Avis professionnels
Propriété
Commissions d'affiliation
Directives pour les avis

Comment utiliser Tor en toute sécurité en 2023

Publié le : 18 mars 2023
Tim Mocan Tim Mocan
Publié le : 18 mars 2023

Vous êtes pressé(e)? Voici comment utiliser le navigateur Tor en toute sécurité n’importe où, y compris en France et au Canada :

  • 1. Obtenez un VPN compatible avec Tor et connectez-vous à l’un de ses serveurs. Je recommande ExpressVPN, car il permet le trafic Tor sur plus de 3 000 serveurs dans plus de 90 pays, offre des fonctionnalités de sécurité et de confidentialité de pointe, et fournit des vitesses rapides lors de l’utilisation de Tor.
  • 2. Téléchargez et installez le navigateur Tor. Assurez-vous de ne le télécharger que sur le site officiel de Tor, afin d’éviter de télécharger accidentellement des fichiers malveillants.
  • 3. Ouvrez le navigateur Tor.  Attendez qu’il se connecte au réseau Tor. Cela peut prendre jusqu’à 10 secondes ou plus, selon la vitesse de votre connexion Internet et la rcharge du réseau Tor.
  • 4. Naviguez sur le Web. Vous pouvez désormais utiliser le navigateur Tor pour accéder en toute sécurité à tous les sites Web de votre choix, y compris les sites du Dark Web.

Le navigateur Tor est un moyen populaire pour de nombreux internautes d’accéder à des sites du Dark Web. Il offre également un certain niveau de confidentialité et peut également permettre aux habitants de pays restrictifs de contourner les pare-feu et d’accéder à l’Internet libre.

Cela dit, le navigateur Tor présente également des problèmes de sécurité, il ne peut donc pas protéger à 100 % la confidentialité des utilisateurs. En outre, certaines personnes ne savent toujours pas comment obtenir et utiliser le navigateur Tor, bien qu’il soit relativement accessible et convivial.

J’ai donc conçu ce guide pour vous expliquer comment utiliser le navigateur Tor et rester en sécurité par la même occasion. Dans cet article, je vous propose des instructions étape par étape sur la façon d’installer le navigateur Tor et de surfer sur le Web avec ce dernier, j’explique comment résoudre les problèmes de sécurité de Tor, je prodigue des conseils sur la façon d’utiliser Tor en toute sécurité, et plus encore.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

IMPORTANT : Bien que Tor soit légal dans la plupart des pays, il peut également être utilisé à des fins illégales. Nous vous recommandons vivement de vous renseigner sur les lois locales pour vous assurer qu’il est parfaitement légal d’utiliser Tor dans votre pays, et de n’utiliser le navigateur Tor que pour accéder à un contenu sûr et légal.

Pourquoi utiliser le navigateur Tor ?

1. Profitez d’une confidentialité renforcée

Le navigateur Tor vous permet d’accéder au réseau Tor, qui masque votre trafic et votre adresse IP. En outre, le navigateur Tor permet aux utilisateurs de désactiver les fonctionnalités du site Web susceptibles de compromettre leur confidentialité, bien que cela puisse empêcher certains sites de fonctionner correctement.

Le navigateur Tor empêche également la prise d’empreintes digitales, ou fingerprinting, du navigateur (le recueil de données sur un appareil ou un service) dans une certaine mesure.

Tout cela permet aux internautes moyens de bénéficier d’un niveau de confidentialité plus élevé lorsqu’ils naviguent sur le Web. De cette façon, les sites Web et les annonceurs ne peuvent pas suivre leur emplacement, les informations sur l’appareil ni leurs préférences en ligne.

2. Contournez la censure

Le navigateur Tor permet aux personnes qui se trouvent dans des pays restrictifs de contourner les restrictions Internet pour accéder à des services en ligne bloqués, tels que des applications de réseaux sociaux, des sites Web d’actualité, des médias, des sites de divertissement, etc.

Tor y parvient en permettant aux gens de communiquer avec Internet via ses serveurs, dont les adresses IP ne sont pas associées à des restrictions de pare-feu.

3. Accédez aux sites du Dark Web

Certains utilisateurs en ligne utilisent le navigateur Tor pour accéder à des sites du Dark Web qui emploient des liens .onion, non disponibles sur le clearnet (l’Internet accessible au public). Il existe une myriade de sites du Dark Web intéressants que vous pouvez parcourir, y compris des moteurs de recherche, des chatrooms, des sites d’actualité et même des plateformes bien connues comme Facebook.

4. Partagez des informations confidentielles

Les activistes politiques, les dénonciateurs et les journalistes utilisent souvent le navigateur Tor pour partager des informations avec des sources fiables et protéger à la fois leur confidentialité et celle de leurs sources. Ils utilisent le réseau Tor pour recevoir des renseignements anonymes, enquêter sur des sujets controversés et accéder à des informations qui ne sont pas disponibles sur le clearnet.

5. Exécutez des tests de sécurité

Le personnel informatique peut utiliser le réseau Tor pour exécuter des tests de sécurité, tels que des tests d’intrusion. Cela implique de mener une cyberattaque autorisée sur un système informatique ou une application Web pour tester sa sécurité.

Tor est souvent utilisé dans ce type de tests, car de nombreux hackers y mènent leurs cyberattaques. L’exécution de tests de sécurité via Tor permet aux entreprises de mieux protéger leurs données contre les menaces du Dark Web.

6. Demandez un avis médical

Certaines personnes utilisent le navigateur Tor pour discuter de leurs problèmes de santé avec des médecins sur le réseau Tor. Ils le font probablement pour protéger leur confidentialité et parce qu’ils sont mal à l’aise à l’idée de discuter de leurs problèmes avec des professionnels de la santé en face à face. En outre, les personnes qui n’ont pas les moyens de consulter un médecin ou de se rendre dans une clinique peuvent également utiliser cette approche.

7. Effectuez des opérations d’infiltration

Les agents des forces de l’ordre utilisent souvent Tor pour enquêter incognito sur le Dark Web, afin de pouvoir attraper les personnes qui se livrent à des activités illégales comme le trafic de drogue, la vente d’armes à feu illégales, la fraude par carte de crédit, etc.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

Comment fonctionne le navigateur Tor (et comment conserve-t-il votre anonymat en ligne) ?

Le navigateur Tor est un navigateur Web qui vous permet d’accéder au réseau Tor. Le téléchargement et l’utilisation du navigateur sont gratuits, et il est également open-source, ce qui signifie que n’importe qui peut auditer le code à la recherche de vulnérabilités de sécurité. De plus, Tor prend en charge près de 40 langues, dont le français.

Le réseau Tor est un réseau de confidentialité qui crypte votre trafic plusieurs fois, le rendant complètement illisible. Lorsque vous utilisez le réseau Tor pour accéder à un site, votre trafic est acheminé via au moins 3 serveurs Tor, également appelés « relais » ou « nodes », qui sont généralement gérés par des bénévoles. Voici un bref aperçu de ce à quoi ressemble une connexion Tor :

Votre appareil → Navigateur Tor → Internet → Serveur Tor #1 → Serveur Tor #2 → Serveur Tor #3 → Site Web

Il existe 4 types de serveurs Tor :

  1. Serveurs de garde (Guard servers) — Le premier serveur Tor par lequel passe votre connexion.
  2. Serveurs intermédiaires (Middle servers) — Le serveur Tor qui achemine votre trafic entre le premier et le dernier serveur Tor.
  3. Serveurs de sortie (Exit servers) — Le dernier serveur Tor que votre connexion traverse avant d’atteindre sa destination (comme un site Web, par exemple).
  4. Serveurs pont (Bridge servers) — Serveurs Tor dont les adresses IP ne sont pas rendues publiques (contrairement aux autres types de serveurs Tor). Ces serveurs sont destinés à aider les habitants des pays restrictifs à contourner la censure.

En plus de crypter votre trafic, le réseau Tor modifie votre adresse IP. Tout site auquel vous accédez via Tor ne verra que l’adresse IP du serveur de sortie Tor, tandis que votre véritable adresse IP restera cachée.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

Comment configurer et utiliser le navigateur Tor ?

1. Téléchargez et installez le navigateur Tor

Comment configurer et utiliser le navigateur Tor ?

Commencez par télécharger le navigateur Tor sur le site officiel de Tor. Je recommande vivement d’éviter les sources non officielles, car vous risquez de télécharger des malware.

Le navigateur est disponible sur Android, Windows, macOS et Linux. Sur iOS, seul le navigateur Onion est disponible, ce qui est une bonne alternative mais n’offre pas autant de confidentialité que le navigateur Tor. Pour ce guide, j’ai utilisé le navigateur Tor sur Windows 10.

Ensuite, ouvrez le programme d’installation et suivez ses instructions. L’installation du navigateur Tor ne prendra pas plus de 2 minutes.

2. Ouvrez le navigateur Tor

Comment configurer et utiliser le navigateur Tor ?

Ensuite, ouvrez l’application du navigateur Tor et attendez qu’elle se connecte au réseau Tor. Cela prend généralement de 5 à 10 secondes en fonction de la vitesse de votre connexion Internet et de la charge du réseau Tor.

3. Connectez-vous à un site

Comment configurer et utiliser le navigateur Tor ?

Vous pouvez maintenant commencer à surfer sur le Web tout en étant connecté(e) au réseau Tor. Accédez à n’importe quel site comme vous le feriez normalement sur vos navigateurs habituels. Gardez simplement à l’esprit que la connexion à un site peut prendre un peu plus de temps en raison de la lenteur de Tor.

Si vous souhaitez également surfer sur les sites .onion, consultez notre liste des meilleurs sites du Dark Web en 2023.

4. (Facultatif) Modifiez le serveur de sortie Tor

Comment configurer et utiliser le navigateur Tor ?

Si vous souhaitez modifier l’adresse IP que le réseau Tor vous a attribuée, vous devez vous connecter à d’autres serveurs. Pour ce faire, cliquez d’abord sur l’icône du cadenas à côté de la barre d’URL du site. Ensuite, cliquez sur le bouton Nouveau circuit pour ce site pour vous connecter à une autre chaîne de serveurs. Répétez ce processus jusqu’à obtenir une adresse IP du pays de votre choix.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

Est-il sûr d’utiliser Tor ?

Tor offre généralement une bonne sécurité et confidentialité, mais il présente également certaines limites et problèmes de sécurité :

  • Le serveur de garde peut voir votre adresse IP. Le premier serveur Tor auquel vous vous connectez peut voir votre véritable adresse IP, qui révèle votre emplacement. C’est terrible pour votre confidentialité.
  • L’ouverture de documents téléchargés via Tor est risquée. Certains documents (comme les fichiers PDF) peuvent contenir des ressources Internet téléchargées en dehors du navigateur Tor, ce peut entraîner l’exposition de votre véritable adresse IP.
  • Tor ne crypte pas l’intégralité du trafic de votre appareil. Le réseau Tor ne garantit la confidentialité que tant que vous utilisez le navigateur Tor. Si vous accédez à un site via un autre navigateur, votre adresse IP et vos données seront exposées.
  • Des acteurs malveillants peuvent exécuter des serveurs Tor. Presque tout le monde peut exécuter des serveurs Tor, y compris les hackers. Interagir avec des serveurs Tor malveillants pourrait gravement compromettre votre confidentialité.
  • Les serveurs de sortie Tor peuvent voir le trafic non chiffré. Si vous utilisez Tor pour accéder à des sites Web HTTP (de nombreux sites du Dark Web n’ont pas le HTTPS), le serveur de sortie sera en mesure de surveiller votre trafic non chiffré. Si des acteurs malveillants exécutent le serveur, ils peuvent dérober des données confidentielles telles que les identifiants de connexion et les phrases de seed de crypto-monnaie.
  • Tor a déjà divulgué des adresses IP d’utilisateurs. Le réseau Tor a souffert de divers problèmes de sécurité dans le passé, ce qui a provoqué la fuite des adresses IP des utilisateurs, révélant ainsi leur emplacement réel. Ces problèmes ont été corrigés, mais il est impossible de savoir quand d’autres problèmes de sécurité similaires pourraient survenir.
  • Tor est financé en grande partie par des agences gouvernementales américaines. Cela ne signifie pas que le gouvernement américain contrôle Tor, mais j’ai du mal à faire pleinement confiance à Tor pour protéger ma confidentialité. Après tout, il n’y a aucun moyen de savoir si les autorités gouvernementales exploitent ou non des serveurs Tor.
  • Il existe une myriade de sites Web Tor malveillants. Si vous utilisez Tor pour accéder à des sites du Dark Web, vous risquez d’accéder accidentellement à des sites malveillants susceptibles d’infecter votre appareil avec des malware ou d’utiliser des scripts pour compromettre votre confidentialité.

Dans l’ensemble, Tor offre une sécurité et une confidentialité correctes, mais il est préférable de prendre des précautions lors de son utilisation, comme l’utilisation d’un VPN (tel que ExpressVPN) pour d’abord sécuriser votre trafic avant de vous connecter au réseau Tor.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

Comment rester en sécurité lors de l’utilisation de Tor ?

  • Utilisez un VPN. Les VPN sont des applications en ligne qui changent votre adresse IP et cryptent votre trafic, et je vous recommande vivement de vous connecter à un VPN avant d’utiliser le navigateur Tor. De cette façon, vos données seront sécurisées avant qu’elles n’atteignent le réseau Tor. Utilisez uniquement un VPN doté de fonctionnalités de sécurité essentielles, telles que le cryptage AES 256 bits, un kill switch pour empêcher les fuites de trafic, une protection contre les fuites IPv6, DNS ou WebRTC et une politique de non-conservation des logs pour empêcher le VPN de conserver vos données. À mon avis, ExpressVPN est le meilleur VPN pour accéder au réseau Tor.
  • Utilisez un antivirus. Vous êtes déjà susceptible de rencontrer des liens et du contenu malveillants sur des sites clearnet. Il est donc encore plus probable de les rencontrer sur des sites du Dark Web. C’est pourquoi je recommande d’utiliser Tor avec un antivirus, soit un programme qui peut protéger votre appareil contre les infections de malware et les sites malveillants. À l’heure actuelle, le meilleur antivirus sur le marché est Norton 360.
  • Augmentez les niveaux de sécurité de Tor. Par défaut, le niveau de sécurité du navigateur Tor est défini sur Standard, ce qui active toutes les fonctionnalités du site Web. Si vous passez à Safer, le navigateur désactivera automatiquement les fonctionnalités du site Web qui peuvent être utilisées de manière abusive pour compromettre votre confidentialité, comme certaines polices et certains symboles mathématiques. Enfin, l’option Safest désactive encore plus de fonctionnalités du site, comme JavaScript, que les hackers pourraient utiliser pour accéder aux informations confidentielles que vous avez partagées avec différents sites (comme les mots de passe).
  • Utilisez des moteurs de recherche respectueux de la confidentialité. La plupart des utilisateurs de Tor recommandent d’utiliser DuckDuckGo ou Startpage au lieu de Google, car ils offrent une confidentialité plus élevées. En outre, si vous souhaitez rechercher des liens .onion, je vous recommande d’utiliser Ahmia. En plus d’être très précis, il met également sur liste noire les sites qui hébergent du contenu abusif.
  • N’accédez pas aux sites HTTP. Si vous utilisez Tor pour vous connecter à des sites Web HTTP, les serveurs de sortie peuvent voir votre trafic non chiffré. Si des acteurs malveillants les exploitent, ils peuvent dérober vos données confidentielles. Vous ne devez donc vous connecter qu’aux sites Web HTTPS.
  • Accédez uniquement à des sites du Dark Web sécurisés. Si vous utilisez Tor pour accéder aux liens .onion, je vous recommande vivement de ne vous en tenir qu’aux sites légitimes sécurisés, car de nombreux sites suspects pourraient compromettre votre confidentialité et infecter votre appareil avec des malware.
  • N’utilisez pas d’informations personnelles. Si vous interagissez avec des sites du Dark Web qui vous demandent de saisir votre nom ou votre adresse e-mail, je vous recommande d’utiliser un faux nom et un service de messagerie sécurisé (comme ProtonMail) à la place. Dans le cas contraire, des acteurs malveillants pourraient recueillir vos données personnelles et les utiliser pour vous cibler avec des cyberattaques et des arnaques.
  • Payez en crypto-monnaies. Si vous envisagez d’acheter quoi que ce soit sur le Dark Web (ce que je vous déconseille vivement), vous devez toujours utiliser des crypto-monnaies au lieu de cartes de crédit/débit. Elles offrent une meilleure confidentialité et il n’y a aucun risque que des acteurs malveillants compromettent vos informations de paiement.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

Les meilleurs VPN pour accéder au réseau Tor en 2023

Bref résumé des meilleurs VPN pour accéder au réseau Tor en 2023 :

  • 🥇1. ExpressVPN — Meilleur VPN global pour accéder au réseau Tor en 2023. Autorise le trafic Tor sur 3,000+ serveurs dans plus de 90 pays, fournit des vitesses relativement rapides, est doté de fonctionnalités de sécurité et de confidentialité de pointe, et dispose d’applications intuitives qui facilitent l’accès au réseau Tor avec un VPN.
  • 🥈2. Proton VPN — Meilleur VPN gratuit pour accéder au réseau Tor. Le forfait gratuit permet des données illimitées, autorise le trafic Tor sur des serveurs dans 3 pays, offre des vitesses correctes et est doté de fonctionnalités de sécurité et de confidentialité très solides. La version payante ajoute encore plus de serveurs, y compris des serveurs Tor over VPN qui vous permettent de surfer sur des sites Tor via des navigateurs comme Chrome.
  • 🥉3. Private Internet Access — Fournit une excellente confidentialité pour surfer sur le réseau Tor. Protège votre confidentialité avec une politique stricte de non-conservation des logs qui a été auditée de manière indépendante et éprouvée au tribunal, et via des applications open source. Dispose également de fonctionnalités de sécurité avancées, d’un kill switch personnalisable, de bonnes vitesses et d’applications faciles à utiliser.
  • 4. NordVPN — Fiable avec une sécurité de pointe et des vitesses rapides sur tous les serveurs.
  • 5. Surfshark — Idéal pour les familles nombreuses (avec des forfaits bon marché).

🥇1. ExpressVPN — Le meilleur VPN pour accéder au réseau Tor en 2023

Les meilleurs VPN pour accéder au réseau Tor en 2023

ExpressVPN est mon VPN de prédilection pour accéder au réseau Tor. Il fournit une excelente prise en charge de Tor, de bonnes vitesses et des fonctionnalités de sécurité et de confidentialité de pointe. C’est également notre VPN global numéro 1 en 2023.

Le fournisseur autorise le trafic Tor sur ses 3,000+ serveurs, situés dans plus de 90 pays (y compris la France, la Belgique, la Suisse et le Canada). C’est très pratique, car il est vraiment simple de trouver et de se connecter à des serveurs de proximité pour bénéficier de vitesses rapides tout en utilisant le réseau Tor.

Et en parlant de vitesse, ExpressVPN a affiché d’excellents résultats lors de mes tests de vitesse. En moyenne, les liens .onion n’ont pris que 5 secondes à charger, et les vidéos HD se sont chargées en environ 8 secondes. En outre, je n’ai remarqué qu’une mise en mémoire tampon mineure au début des vidéos.

ExpressVPN offre également une excellente sécurité et confidentialité pour accéder au réseau Tor. Il protège votre trafic avec des fonctionnalités de sécurité avancées, telles que des serveurs en RAM uniquement (chaque réinitialisation de serveur supprime toutes les données), une protection contre les fuites IPv6, DNS et WebRTC, et le perfect foward secrecy, qui modifie la clé de cryptage pour chaque session VPN afin que les hackers ne puissent pas utiliser des clés passées ou futures compromises pour espionner votre trafic Tor. De plus, la politique de non-conservation des logs du fournisseur a été vérifiée de manière indépendante à plusieurs reprises et a également été éprouvée lors d’une saisie de serveur.

J’apprécie également le split-tunneling inclus, qui permet de choisir quelles applications utilisent le VPN et quelles applications utilisent le réseau local. J’ai utilisé cette fonctionnalité pour envoyer uniquement le trafic du navigateur Tor via le VPN, ce qui a augmenté mes vitesses d’environ 10 %.

Par ailleurs, les applications ExpressVPN sont très faciles à utiliser. Une fonction de connexion rapide vous connecte automatiquement au serveur le plus rapide, et l’interface conviviale peut être affichée en français. Certaines applications ont également Shortcuts, une fonctionnalité qui vous permet de créer des raccourcis en un clic pour des applications et des sites spécifiques qui s’affichent à l’écran une fois que vous êtes connecté(e) au VPN. Par exemple, vous pouvez créer un raccourci pour que le navigateur Tor y accède instantanément après avoir sécurisé votre connexion avec ExpressVPN.

ExpressVPN autorise 5 connexions et propose des forfaits abordables à partir de 6,67 $US / mois. Il accompagne également chaque achat d’une garantie de remboursement de 30 jours.

Accéder au réseau Tor avec ExpressVPN maintenant

Lire notre avis complet sur ExpressVPN

🥈2. Proton VPN — Le meilleur forfait VPN gratuit pour accéder au réseau Tor

Les meilleurs VPN pour accéder au réseau Tor en 2023

Proton VPN propose le meilleur forfait VPN gratuit pour se connecter au réseau Tor, et c’est aussi le meilleur forfait VPN gratuit en 2023. C’est l’un des seuls forfaits VPN gratuits sur le marché qui offre des données illimitées, vous pouvez donc surfer en toute sécurité et à volonté sur le réseau Tor. Les vitesses sont correctes, mais j’ai tout de même connu des ralentissements notables. Par exemple, il fallait souvent 15 à 20 secondes pour qu’un site Tor se charge.

Le forfait gratuit inclut d’excellentes fonctionnalités de sécurité et de confidentialité. Il donne accès à des fonctionnalités avancées telles que la protection complète contre les fuites, le perfect forward secrecy et le chiffrement intégral du disque, qui sécurise toutes les données sur un serveur même si ce dernier est compromis. En outre, la politique de non-conservation des logs du fournisseur a été auditée de manière indépendante, et toutes ses applications sont open-source, ce qui signifie que n’importe qui peut inspecter le code à la recherche d’éventuels problèmes de sécurité. Et comme ce n’est pas à la portée de tout le monde, il est appréciable que Proton VPN fasse également auditer ses applications. En outre, ses applications Windows, Android, macOS et iOS prennent en charge le français.

Malheureusement, le forfait gratuit présente certaines limites. Il ne permet d’accéder au réseau Tor que sur des serveurs aux États-Unis, aux Pays-Bas et au Japon, et il vous limite à 1 appareil. La mise à niveau vers la version payante ajoute l’accès à la prise en charge de Tor sur 1,900+ serveurs dans plus de 60 pays et des vitesses plus rapides. Lors de mes tests, les sites Tor se sont chargés en 7 à 8 secondes et les vidéos HD ont pris moins de 10 secondes à charger, avec une mise en mémoire tampon mineure en passant d’une vidéo à l’autre. Les vitesses sont bonnes, mais ExpressVPN est tout de même plus rapide.

Avec les forfaits payants, vous avez également accès aux serveurs Tor over VPN dans plus de 5 pays (y compris la France et la Suisse), ce qui vous permet d’accéder aux sites Tor via des navigateurs classiques comme Chrome et Opera. Vous n’avez donc pas besoin d’utiliser le Navigateur Tor du tout, ce qui est vraiment pratique.

Les forfaits payants de Proton VPN autorisent jusqu’à 10 connexions et sont proposés à partir de 3,99 $US / mois. Il existe également une garantie de remboursement de 30 jours, mais elle est calculée au prorata.

Accéder au réseau Tor avec Proton VPN dès maintenant

Lire notre avis complet sur Proton VPN

🥉3. Private Internet Access — Fournit une confidentialité et une sécurité de pointe pour accéder au réseau Tor

Les meilleurs VPN pour accéder au réseau Tor en 2023

Private Internet Access (PIA) offre une excellente sécurité et confidentialité lors de l’utilisation du réseau Tor. La politique de non-conservation des logs du fournisseur a été éprouvée à plusieurs reprises devant les tribunaux. Elle a également passé un audit de sécurité indépendant. De plus, toutes ses applications sont open-source et disponibles en français, bien qu’elles ne soient pas audités comme les applications de Proton VPN.

PIA sécurise également votre trafic Tor avec des fonctionnalités de sécurité avancées, notamment le perfect forward secrecy, des serveurs en RAM uniquement et une protection complète contre les fuites. J’apprécie également de pouvoir configurer le kill switch pour désactiver tout accès Web si vous n’êtes pas connecté(e) à un serveur VPN. Ainsi, vous ne risquez pas d’accéder accidentellement au réseau Tor sans d’abord sécuriser votre connexion avec PIA.

Lors de mes tests de vitesse Tor, PIA s’en est bien sorti. Les sites Tor prenaient généralement 10 à 12 secondes pour se charger, les vidéos HD se sont chargées en moins de 15 secondes et la mise en mémoire tampon était mineure (au début et en passant d’une vidéo à l’autre). Cela dit, le fournisseur n’était pas aussi rapide que ExpressVPN et Proton VPN.

J’apprécie également la simplicité avec laquelle ce fournisseur permet d’accéder en toute sécurité au réseau Tor. Toutes ses applications sont dotées de fonctionnalités de connexion rapide, ce qui facilite la recherche et la connexion aux serveurs (il ne me fallait généralement que 4 à 5 secondes), et fournissent des explications utiles pour tous les paramètres et fonctionnalités. Et il est très appréciable de pouvoir automatiser les connexions, comme la configuration de l’application VPN pour se connecter automatiquement à un serveur lorsque vous utilisez des réseaux Wi-Fi non sécurisés pour accéder au réseau Tor.

Private Internet Access permet jusqu’à 10 connexions et propose des forfaits très abordables à partir de 2,11 $US / mois. Il accompagne également chaque achat d’une garantie de remboursement de 30 jours.

Accéder au réseau Tor avec Private Internet Access dès maintenant

Lire notre avis complet sur Private Internet Access

4. NordVPN — Fiable, avec d’excellentes fonctionnalités de sécurité et des vitesses rapides

Les meilleurs VPN pour accéder au réseau Tor en 2023

NordVPN donne accès à plusieurs fonctionnalités de sécurité qui protègent vos données en ligne. Ces dernières incluent Threat Protection, l’un des meilleurs bloqueurs de publicités VPN du marché, qui élimine également les publicités malveillantes, bloque les connexions aux sites suspects et protège votre appareil contre les téléchargements infectés par des malware. Mieux encore, Threat Protection reste actif même si vous n’êtes pas connecté(e) à un serveur VPN, ce qui est vraiment pratique.

Par ailleurs, la fonction Dark Web Monitor analyse le Dark Web et vous alerte si la connexion associée à votre compte NordVPN a été divulguée. J’en suis ravi, car c’est l’un des seuls VPN sur le marché à être doté d’une fonction de surveillance du Dark Web.

En plus de cela, NordVPN inclut d’autres fonctionnalités de sécurité intéressantes. Il dispose de serveurs double VPN, qui ajoutent une couche de cryptage supplémentaire, ainsi que de l’obfuscation. Le VPN a également son propre protocole, appelé NordLynx, conçu pour fournir une sécurité renforcée et des vitesses très rapides.

NordVPN compte également des fonctionnalités de sécurité avancées, notamment une protection complète contre les fuites, des serveurs en RAM uniquement et le perfect forward secrecy. Sa politique stricte de non-conservation des logs a été auditée de manière indépendante, et elle a aussi été éprouvée lorsque l’un des centres de données qui abritait l’un de ses serveurs a subi une violation de données et qu’aucune donnée utilisateur n’a été compromise.

Le fournisseur est également idéal pour le streaming et les torrents. Il fonctionne avec plusieurs services de streaming populaires comme Netflix et BBC iPlayer, et dispose de plus de 4 500 serveurs P2P. Il offre également d’excellentes vitesses pour le streaming, les torrents et d’autres activités en ligne sur tous ses serveurs.

Je pense également que NordVPN est un bon VPN de gaming grâce à sa fonction Meshnet, qui permet de relier jusqu’à 60 appareils via des connexions VPN cryptées. Cela vous aide à héberger des parties LAN virtuelles en toute sécurité.

Par ailleurs, ce VPN offre une myriade d’autres avantages. Il compte plus de 5 000 serveurs dans plus de 55 pays, le split-tunneling et des applications vraiment intuitives en français pour toutes les principales plateformes.

NordVPN propose des forfaits bon marché à partir de 4,99 $US / mois. Tous les achats sont assortis d’une garantie de remboursement de 30 jours sans risque.

Accéder au réseau Tor avec NordVPN dès maintenant

Lire notre avis complet sur NordVPN

5. Surfshark — Un excellent VPN pour les familles nombreuses et très abordable

Les meilleurs VPN pour accéder au réseau Tor en 2023

Surfshark propose des applications en français pour tous les principaux systèmes d’exploitation et permet des connexions illimitées, ce qui signifie que vous pouvez l’utiliser sur autant d’appareils que vous le souhaitez. C’est donc une excellente option si tous les membres de votre famille ont besoin d’un bon VPN. J’en suis ravi, car très peu de VPN prennent en charge des connexions illimitées.

Il inclut d’excellentes fonctionnalités de sécurité, y compris CleanWeb, l’un des meilleurs bloqueurs de publicités VPN du marché. En outre, il fournit l’obfuscation, des connexions double VPN pour plus de sécurité et IP Rotator, qui modifie régulièrement votre adresse IP pour rendre plus difficile pour quelqu’un de suivre votre emplacement. Le fournisseur dispose également de fonctionnalités de sécurité avancées telles que des serveurs en RAM uniquement et le perfect forward secrecy. Toutefois, il lui manque une protection complète contre les fuites (mais je n’ai jamais rencontré de fuites lors de mes tests).

Vous bénéficiez également d’une bonne prise en charge du streaming, car le VPN peut accéder aux sites populaires comme Netflix, HBO Max et BBC iPlayer, bien qu’il ne puisse pas accéder à Disney+. Il prend également en charge les téléchargements P2P sur tous ses serveurs.

Il propose plus de 3 200 serveurs dans plus de 90 pays, ce qui facilite l’utilisation de serveurs de proximité pour des vitesses rapides. En parlant de vitesse, le fournisseur affiche des connexions rapides sur la plupart des serveurs, mais j’ai rencontré des ralentissements importants sur des serveurs très distants.

Surfshark est également l’un des VPN les plus abordables du marché, avec des forfaits à partir de seulement 2,30 $US / mois. C’est donc un bon choix si vous avez un budget serré. Tous les forfaits incluent une garantie de remboursement de 30 jours.

Accéder au réseau Tor avec Surfshark dès maintenant

Lire notre avis complet sur Surfshark

Quelle est la différence entre le navigateur Tor et un VPN ?

Navigateur Tor VPN
Type d’application Navigateur Web Application en ligne
Change votre adresse IP
Crypte votre trafic

(au moins 3 fois)

(généralement une seule fois)

Crypte tout le trafic Web d’un appareil

(uniquement le trafic du navigateur Tor)

Idéal pour Accéder à des liens du Dark Web, contourner la censure, bénéficier d’une plus grande confidentialité, partager en toute sécurité des données confidentielles en tant que dénonciateur, activiste, journaliste ou agent d’infiltration Bénéficier d’une plus grande confidentialité en ligne, accéder à des sites de streaming, de torrents, de jeu, contourner la limitation de la bande passante, contourner la censure, partager en toute sécurité des données confidentielles en tant que dénonciateur, activiste, journaliste ou agent d’infiltration
Gratuit/Payant Gratuit Payant, mais certains VPN proposent aussi des forfaits gratuits

Le navigateur Tor est un navigateur Web gratuit et open source qui vous permet d’accéder au réseau de confidentialité Tor. Lorsque vous utilisez le navigateur Tor, il change votre adresse IP et crypte votre trafic au moins 3 fois. Le navigateur Tor vous permet également d’accéder à des sites du Dark Web, qui ne sont pas disponibles sur le clearnet.

Le navigateur Tor est principalement utilisé pour surfer sur le Dark Web ou contourner la censure. Vous pouvez également l’utiliser pour profiter d’une meilleure confidentialité en ligne, mais je pense honnêtement qu’un VPN est mieux adapté à cette fin. Et vous en bénéficierez également si vous êtes un journaliste, un dénonciateur ou un activiste qui doit partager des données confidentielles avec ses sources, ou si vous êtes un agent d’infiltration.

Un VPN est une application en ligne qui modifie également votre adresse IP et crypte votre trafic, mais il ne le fait qu’une seule fois, ce qui permet aux VPN de fournir des vitesses beaucoup plus rapides que Tor. Afin de sécuriser vos données avec un VPN, vous utilisez une application VPN (également appelée client VPN) pour vous connecter à un serveur VPN. Une fois connecté, le serveur acheminera et chiffrera l’intégralité de votre trafic Internet. La plupart des meilleurs VPN proposent des abonnements payants, mais quelques fournisseurs offrent de bons forfaits gratuits qui permettent de tester leurs services. Et, contrairement au navigateur Tor qui ne sécurise que le trafic qui le traverse, un VPN sécurise tout le trafic Web de votre appareil.

Presque tout le monde peut bénéficier de l’utilisation d’un VPN. Il offre une excellente confidentialité et sécurité, vous permet d’accéder à des sites de streaming, est utile pour les torrents et les jeux sécurisés, et vous aide à contourner la censure dans les pays restrictifs. Et parce que les VPN cryptent votre trafic mais sont beaucoup plus rapides que Tor, ils sont également efficaces pour contourner les limitations de bande passante. Les dénonciateurs, les journalistes et toute autre personne ayant besoin de partager des données confidentielles peuvent également utiliser un VPN pour protéger leur trafic. Mieux encore, ils peuvent l’utiliser avec le navigateur Tor pour plus de confidentialité et de sécurité.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

Tor Over VPN et VPN Over Tor — lequel est le plus sûr ?

Tor Over VPN VPN Over Tor
Empêche Tor de voir votre véritable adresse IP Les premiers serveurs Tor voient toujours votre véritable adresse IP
Protège votre véritable adresse IP en cas de fuite de Tor Tout le monde peut voir que vous êtes connecté(e) au réseau Tor
Empêche quiconque de voir que vous utilisez Tor Très peu de VPN prennent en charge les connexions VPN over Tor
La plupart des fournisseurs de VPN prennent en charge Tor sur les connexions VPN Requiert une configuration manuelle fastidieuse
Facile à configurer

Tor over VPN consiste à acheminer le trafic Tor via une connexion VPN, de sorte que vous vous connectez d’abord à un serveur VPN, puis utilisez le navigateur Tor pour vous connecter au réseau Tor.

VPN over Tor consiste à envoyer du trafic VPN via une connexion Tor, ce qui signifie que vous utilisez d’abord le navigateur Tor pour vous connecter au réseau Tor, puis que vous vous connectez à un serveur VPN.

Je recommande vivement d’utiliser uniquement  des connexions Tor over VPN car elles offrent la meilleure confidentialité. Le VPN sécurise votre trafic avant qu’il n’atteigne le réseau Tor, afin que personne ne puisse voir que vous utilisez le réseau Tor. De plus, le VPN empêche le premier serveur Tor de voir votre véritable adresse IP. Par ailleurs, si Tor subit une fuite, votre véritable adresse IP ne sera pas exposée, car seule l’adresse IP du VPN sera visible.

Les connexions VPN over Tor ne rendent pas service à votre confidentialité. Le premier serveur Tor verra toujours votre véritable adresse IP, donc si un acteur malveillant l’utilise, il peut recueillir votre IP et l’utiliser pour suivre votre emplacement. Et n’importe qui (y compris votre FAI) peut voir que vous êtes connecté(e) à Tor. De plus, il est également difficile d’établir une connexion VPN over Tor, car la plupart des fournisseurs de VPN ne les prennent pas en charge. Et même si vous trouvez un VPN qui le fait, vous devrez quand même effectuer une configuration manuelle, ce qui est peu pratique et prend du temps.

Sécuriser votre trafic Tor avec ExpressVPN

Foire aux questions

Est-il sûr de télécharger le navigateur Tor ?

Oui, mais seulement tant que vous le téléchargez à partir de sources officielles, comme le site officiel de Tor. Sinon, vous risquez de télécharger de fausses applications qui pourraient infecter votre appareil avec des malware.

Cela dit, l’utilisation du navigateur Tor n’est pas sûre à 100 %, car le réseau Tor présente quelques problèmes de sécurité. C’est pourquoi je recommande vivement d’utiliser un VPN avec Tor pour protéger votre confidentialité. Tous les VPN que je mentionne dans cet article offrent une bonne prise en charge de Tor et d’excellentes fonctionnalités de confidentialité et de sécurité.

Le navigateur Tor cache-t-il votre adresse IP ?

Oui, mais uniquement pour les sites auxquels vous vous connectez. Au lieu de votre adresse IP, ils ne verront que l’adresse IP d’un serveur Tor.

Toutefois, le premier serveur Tor auquel vous vous connectez pourra voir votre véritable adresse IP. Si un acteur malveillant l’exploite, il risque de la recueillir et de l’utiliser pour suivre votre emplacement ou votre comportement en ligne.

C’est pourquoi je recommande d’utiliser un VPN avant d’accéder à Tor, car cela empêchera tout serveur Tor de voir votre véritable adresse IP. Les VPN mentionnés dans cet article offrent tous une prise en charge de Tor sur leurs serveurs et sont dotés de fonctions de sécurité et de confidentialité très solides.

Le navigateur Tor fonctionne-t-il sur iOS ?

Non, mais les développeurs de Tor recommandent d’utiliser l’application Onion Browser comme alternative. Elle fonctionne bien, elle est gratuite et elle offre une confidentialité correcte car elle est open source.

Cependant, elle ne peut pas vous fournir le même niveau de confidentialité que le navigateur Tor en raison du fonctionnement du système d’exploitation iOS. Ce dernier oblige l’application Onion Browser à utiliser le moteur de navigateur WebKit de Apple au lieu du moteur de navigateur Gecko de Mozilla Firefox, qui est utilisé par le navigateur Tor et peut fournir une meilleure fonctionnalité anti-tracking.

Le navigateur Tor ralentit-il vos vitesses ?

Oui. J’ai effectué plus de 10 tests de vitesse avec Tor, et cela a toujours ralenti mes vitesses d’origine de 98 à 99 %, ce qui est considérable. Le chargement de la plupart des sites Web prenait généralement entre 5 et 10 secondes.

Les vitesses de Tor sont vraiment lentes car il crypte votre trafic plusieurs fois. Chaque couche de cryptage augmente le temps nécessaire pour que les données soient transférées entre votre appareil, les serveurs de Tor et les sites auxquels vous accédez.

De plus, le réseau de serveurs de Tor est souvent surchargé. Pour le moment, il n’y a qu’environ 8 000 serveurs Tor, ce qui n’est pas vraiment suffisant pour les plus de 2 millions de personnes qui l’utilisent.

Vous ne pouvez pas faire grand-chose pour accélérer Tor. Je vous recommande donc de ne l’utiliser que pour parcourir des sites Web de base, et non pour accéder à des sites qui hébergent beaucoup de contenu multimédia ou des vidéos HD.

Peut-on utiliser le navigateur Tor pour les torrents ?

Non, car le réseau Tor n’est pas adapté aux torrents. Certains navigateurs Tor bloquent le trafic P2P, et même les développeurs de Tor demandent aux utilisateurs de ne pas utiliser le réseau pour les téléchargements P2P. En effet, les vitesses de Tor sont assez lentes et sa bande passante est limitée, et le torrenting sur Tor entraînerait encore plus de ralentissements. En outre, je ne pense pas que le torrenting sur Tor soit sécurisé, car certains serveurs Tor peuvent voir votre adresse IP, ce qui n’est vraiment pas génial pour votre confidentialité.

À la place, je recommande d’utiliser un VPN pour les torrents, car vous y gagnerez largement en matière de vitesse, de sécurité et de confidentialité P2P. ExpressVPN est mon choix numéro un pour les torrents, car il permet les téléchargements P2P sur 3,000+ serveurs dans plus de 90 pays, affiche les vitesses de torrent les plus rapides du marché et offre d’excellentes fonctionnalités de sécurité et de confidentialité.

Peut-on utiliser Tor pour contourner les restrictions géographiques ?

Pas vraiment. Certains affirment qu’il est possible d’utiliser Tor pour contourner les restrictions géographiques et accéder à du contenu en streaming à l’étranger, mais ce n’est pas vraiment exact. Mes collègues aux États-Unis et au Royaume-Uni ont essayé d’accéder aux sites de streaming américains et britanniques via Tor, sans succès. Cela est probablement dû à la simplicité avec laquelle les services de streaming bloquent les serveurs Tor, car leurs adresses IP sont publiques.

Si vous souhaitez accéder à des sites de streaming lorsque vous voyagez en dehors de la France, je vous recommande d’utiliser un VPN à la place. ExpressVPN est mon choix numéro un, car il fonctionne systématiquement avec plus de 65 services de streaming, y compris les sites les plus populares comme Netflix US (et bien d’autres catalogues) , BBC iPlayer, Disney+, TF1, 6play, France 2, Canal+, Molotov.tv, L’équipe TV BFMTV, RTBF, RTS CH, CBC et bien d’autres. Il fournit également les vitesses de streaming les plus rapides du marché et des applications très conviviales en plusieurs langues, dont le français.

Le navigateur Tor est-il différent d’un VPN ?

Oui. Bien que le navigateur Tor et un VPN soient similaires à certains égards, il existe quelques différences. Le navigateur Tor est un navigateur Web qui vous connecte au réseau Tor, qui modifie votre adresse IP et crypte votre trafic au moins 3 fois. Un VPN est une application en ligne qui vous permet de vous connecter à des serveurs VPN pour changer votre adresse IP et crypter votre trafic (généralement une seule fois). De plus, le navigateur Tor est gratuit et open source. De leur côté, la plupart des VPN proposent des forfaits payants et seuls certains fournisseurs ont des forfaits gratuits. Et seuls quelques VPN incluent des applications open source.

Personnellement, je pense que le navigateur Tor est uniquement intéressant pour surfer sur des liens du Dark Web, tandis que les VPN s’adaptent à de nombreux usages. Ils constituent par exemple une excellente option pour le streaming, les torrents, les jeux et le contournement de la censure. Et bien que Tor et les VPN offrent tous deux sécurité et confidentialité, je pense que les VPN sont supérieurs car Tor présente des problèmes de sécurité. Enfin, les VPN sont beaucoup plus rapides que Tor, ce qui leur permet également de vous aider à éviter les limites de bande passante.

Tor over VPN ou VPN over Tor — quel est le meilleur ?

Les connexions Tor over VPN sont beaucoup plus sûres et plus faciles à utiliser que les connexions VPN over Tor. Elles empêchent les serveurs Tor de voir votre véritable adresse IP, empêchent quiconque de voir que vous utilisez Tor. Elles protègent également votre véritable adresse IP si Tor subit une fuite. En outre, la plupart des meilleurs VPN (comme ExpressVPN) prennent en charge le trafic Tor sur leurs serveurs.

Toutefois, les connexions VPN over Tor offrent une faible confidentialité, car les serveurs Tor peuvent recueillir votre véritable adresse IP et n’importe qui peut voir que vous utilisez le réseau Tor. Par ailleurs, très peu de VPN prennent en charge les connexions VPN over Tor, et ceux qui le font vous obligent à effectuer une configuration manuelle peu pratique.

Meilleurs VPN pour Tor en mars 2023 — Note finale :

Place
Note globale
Meilleure offre
1
9.6
Économisez 49 %
2
8.4
Économisez 50 %
3
9.4
Économisez 82 %
4
9.0
Économisez 63 %
5
8.8
Économisez 82 %
À propos de l’auteur
Tim Mocan
Tim Mocan
Rédacteur
Publié le : 18 mars 2023

À propos de l’auteur

Tim Mocan est rédacteur de Q/R chez SafetyDetectives. Fort de plus de 5 ans d'expérience dans la recherche et la rédaction sur des sujets de cybersécurité, il se spécialise dans les VPN. Avant de rejoindre SafetyDetectives, il a travaillé en tant que contributeur pour d'autres sites Web d'évaluation de VPN et en tant que rédacteur de contenu pour plusieurs fournisseurs VPN. Au cours de sa carrière de rédacteur freelance, il a également couvert d'autres niches, notamment le référencement, le marketing numérique, la fidélisation de la clientèle, les rénovations immo et la santé et la rééducation. En dehors du travail, Tim aime voyager, jouer à des jeux vidéo, regarder des dessins animés et utiliser des VPN (oui, sérieusement !).