Transparence et confiance – Nous sommes fiers d’être le seul site sur lequel les utilisateurs peuvent librement contribuer et partager leurs avis sur n’importe quel antivirus avec d’autres membres de la communauté. Lorsque vous consultez un site d’antivirus par le biais d’un lien présent sur notre site, nous recevons parfois des commissions qui soutiennent notre travail. Lisez-en davantage sur notre fonctionnement.

Les 7 meilleurs antivirus (VRAIMENT GRATUITS) pour Linux en 2019

Les 7 meilleurs antivirus (VRAIMENT GRATUITS) pour Linux en 2019
Aviva Zacks
PAR : Aviva Zacks
Publié le : 23 octobre 2018

Il est rare d’entendre parler de systèmes Linux infectés par des programmes malveillants. Mais cela ne signifie pas que vous pouvez dormir tranquille, les pirates adorent Linux et infecter ses utilisateurs avec des virus et des programmes malveillants. Nous avons compilé une liste des rares programmes antivirus qui protègent Linux des pirates.

Ne nous berçons pas d’illusions. Utiliser Linux ne vous immunise pas contre les virus et les programmes malveillants. Les attaques sont toujours possibles et se produisent. Et comme Linux est souvent utilisé pour faire tourner des serveurs, des machines reliées à un serveur infecté peuvent courir un risque, si votre système est compromis par des virus.

Comme les options gratuites se font rares, j’ai également inclus certaines solutions qui offrent des périodes d’essais en complément de leur version pro.

J’ai travaillé d’arrache-pied pour trouver les meilleurs programmes antivirus pour Linux du marché, et après des tests approfondis, voici les 7 programmes que je considère comme les meilleurs :

1. ClamAV

Commençons par l’une des solutions les plus connues pour Linux. ClamAV est un antivirus open source qui est toujours en cours de développement. Le programme est installé dans le dépôt principal, au moins dans le cas de ma machine sous Ubuntu.

Fonctionnalités

  • Scanneur à interface de ligne de commande
  • Mises à jour régulières des définitions de virus
  • Analyse des courriels
  • Support d’un grand nombre de types de fichiers, comme les fichiers PDF, Office et Zip

Ce que j’ai aimé

  • Installation et configuration rapide
  • Rapidité d’opération
  • Compatibilité croisée avec Windows et macOS
  • Installation portable

Ce que je n’ai pas aimé

  • Pas d’interface utilisateur graphique par défaut, mais vous pouvez télécharger la vôtre

Utilisation idéale

ClamAV fonctionne parfaitement comme solution polyvalente à long terme, en particulier si vous travaillez également avec des machines Windows et macOS. ClamAV fonctionne également silencieusement depuis la ligne de commande. Lorsque vous utilisez Linux, vous souhaitez un antivirus qui ne soit pas intrusif, et c’est exactement ce qu’est ClamAV.


2. Bitdefender

Bitdefender dispose d’une forte présence sur le marché des antivirus Windows, et sa variante pour Linux vaut le coup d’être prise en considération. Techniquement, il ne s’agit pas d’un antivirus gratuit, mais il propose une version d’essai.

Fonctionnalités

  • Analyse des archives
  • Intégration sur le bureau
  • Mise en quarantaine des menaces
  • Peut être exécuté par ligne de commande

Ce que j’ai aimé

  • Support de Solaris, Linux et FreeBSD
  • Installateurs séparés pour Samba et Unix
  • Interface utilisateur graphique intuitive

Ce que je n’ai pas aimé

  • Bitdefender n’est plus supporté, il s’agit donc d’une solution à court terme
  • Certaines fonctionnalités sont verrouillées et accessibles seulement dans la version payante

Utilisation idéale

L’analyse complète de Bitdefender intéressera ceux qui recherchent une solution antivirus à court terme, mais puissante.

Découvrez les offres de Bitdefender


3. Sophos

Sophos affiche de bons résultats en matière de détection des programmes malveillants et offre même une protection pour d’autres systèmes d’exploitation que Linux avec un impact minime sur les performances du système.

Fonctionnalités

  • Détection des programmes malveillants fondée sur l’heuristique
  • Analyse à la demande et en temps réel
  • Couvre également les programmes malveillants d’autres systèmes d’exploitation, tels que Windows, Mac et Android
  • Peut être exécuté depuis le terminal

Ce que j’ai aimé

  • Excellente protection contre les vers informatiques, les chevaux de Troie et les programmes malveillants
  • Faible impact sur les performances système
  • Taille réduite des fichiers de mises à jour
  • Possibilité d’exclure certains fichiers et répertoires

Ce que je n’ai pas aimé

  • Pas d’interface utilisateur graphique intégré
  • La fonctionnalité anti-rançongiciels est réservée à la version payante

Utilisation idéale

Sophos est parfait pour les serveurs de fichiers. Ces types de machines interagissent souvent avec d’autres systèmes d’exploitation, ainsi veiller à ce que votre propre système soit protégé garantit que vous ne transmettrez pas accidentellement des programmes malveillants à vos clients.

Découvrez les offres de Sophos


4. Comodo

Comodo offre un ensemble varié de fonctionnalités compatible avec de nombreux matériels et distributions. Ne vous attendez cependant pas à ce qu’il anéantisse la concurrence en matière de protection contre les programmes malveillants.

Fonctionnalités

  • Filtrage des courriels
  • Analyse à la demande et en temps réel
  • Protection en temps réel
  • Mises à jour régulières des définitions de virus
  • Compatibilité coté serveur

Ce que j’ai aimé

  • Support des systèmes 32 et 64 bits, offrant une meilleure rétrocompatibilité avec le matériel plus ancien
  • Support d’une variété de distributions, dont Ubuntu, Mint, Red Hat et Fedora

Ce que je n’ai pas aimé

  • La détection des menaces est inférieure à ce que peuvent offrir certains concurrents

Utilisation idéale

Comodo se distingue parmi les antivirus Linux grâce à une compatibilité étendue. Si vous avez des difficultés à trouver une solution qui fonctionnent avec votre distribution spécifique, essayez Comodo.

Découvrez les offres de Comodo


5. F-PROT

F-PROT propose des éditions Home et Enterprise de son antivirus. Toutefois, seule la version Home, que j’ai testée, est gratuite.

Fonctionnalités

  • Analyse à la demande
  • Analyses planifiées
  • Protection contre les cheveux de Troie et les virus de secteur d’amorçage
  • Support des disques internes et des pilotes

Ce que j’ai aimé

  • Support des systèmes 32 et 64 bits
  • Répertoire complet de menaces à analyser
  • Faible impact sur les performances
  • Installation portable

Ce que je n’ai pas aimé

  • Interface utilisateur moche et encombrée

Utilisation idéale

Les utilisateurs Linux qui ne sont pas intéressés par les fioritures pourraient trouver cet antivirus attrayant. Son répertoire de programmes malveillants est l’un des plus complets du marché, si vous passez outre l’interface utilisateur.

Découvrez les offres de F-PROT


6. ESET NOD32 Antivirus 4

ESET a été spécifiquement conçu pour Linux. Même s’il n’est techniquement pas gratuit (il propose une période d’essai), il a obtenu parmi les meilleurs résultats selon AV-Test.

Fonctionnalités

  • Détection des virus et de chevaux de Troie
  • Sécurité des fichiers
  • Analyse réseau
  • Gestion à distance
  • Mises à jour automatiques

Ce que j’ai aimé

  • Taux de détection de programmes malveillants exceptionnellement solides
  • Compatible avec Windows et macOS, ainsi qu’avec de multiples distributions Linux

Ce que je n’ai pas aimé

  • L’intégralité des fonctionnalités sont réservées à la version payante une fois la période d’essai terminée

Utilisation idéale

ESET est populaire auprès des gestionnaires de serveurs. Même si sa compatibilité étendue et sa gestion à distance lui permettent de fonctionner avec de multiples serveurs situés dans différents endroits. Si votre entreprise a besoin d’une protection importante sur de nombreuses machines utilisant des systèmes d’exploitation différents, ESET devrait être sur votre liste.

Découvrez les offres d’ESET


7. Avast Core Security

Avast dispose déjà d’une excellente réputation sur le marché des antivirus pour Windows, et ses débuts dans l’environnement Linux perpétuent cette tradition. Les deux versions partagent la même base de données de programmes malveillants, qui affiche d’excellentes performants dans les tests d’AV-Test en matière de protection contre les programmes malveillants et les logiciels-espions.

Fonctionnalités

  • Protection en temps réel
  • Analyse à la demande
  • Programmation d’analyses
  • Protection du noyau
  • Sécurité réseau
  • Protection des serveurs de fichiers
  • Mises à jour régulières
  • Peut être exécuté par ligne de commande

Ce que j’ai aimé

  • Support des systèmes 32 et 64 bits
  • Support de nombreuses distributions comme Red Hat, Debian et Ubuntu
  • Peut trouver des programmes malveillants sur des systèmes fonctionnant avec plusieurs systèmes d’exploitation
  • En cours de développement actif

Ce que je n’ai pas aimé

  • Pas grand-chose en réalité, il s’agit d’un antivirus solide.

Utilisation idéale

La vase liste de fonctionnalités d’Avast l’oriente manifestement vers les serveurs de fichiers. Sa capacité à détecter des programmes malveillants Windows le rend également excellent pour les systèmes « dual-boot ».

Découvrez les offres d’Avast

Transparence et confiance – Nous sommes fiers d’être le seul site sur lequel les utilisateurs peuvent librement contribuer et partager leurs avis sur n’importe quel antivirus avec d’autres membres de la communauté. Lorsque vous consultez un site d’antivirus par le biais d’un lien présent sur notre site, nous recevons parfois des commissions qui soutiennent notre travail. Lisez-en davantage sur notre fonctionnement.